entre tes bras de soie
entre nos draps de fer
entre les coups volés
entre nos peaux collées

toutes les douleurs se tachent
toutes les paroles se noient
entre les murs tombés
nos rires font trop d'éclats

et tous nos maux en l'air
flottent au-dessus de moi
dans les os du silence
je couds des mots bas

quand viendront les oiseaux
quand passeront les soleils
à tes lèvres meurtries
j'offrirai d'autres sèves